Actualités



  • Sebastien Simon, promo 2014


    Sébastien Simon remporte la deuxième étape de la solitaire du Figaro.

    Sébastien Simon (promo 2014) s'est illustré en remportant la 2e étape La Corogne - Concarneau (Finistère).



    Il a 24 ans et s'offre une victoire d'étape pour sa deuxième participation à la Solitaire du Figaro. Sébastien Simon, intégré dans la filière d'excellence de course au large Bretagne – Crédit Mutuel , a pris le dessus sur ses aînés au terme d'une étape très stratégique.

    "J'ai un peu de mal à y croire. Si on me l'avait dit, je ne l'aurais pas cru. Je suis super content! Ce n'était pas facile, j'ai dû tenir pendant plus de 24 heures" a déclaré Sébastien Simon sur le ponton d'arrivée, vers 21h.
  • Découvrez l'ENSCBP!



    Découvrez en cliquant sur le lien ci-dessous notre Ecole 
    Fichier attachéTaille
    Presentation_CBP_2015.pdf9.64 Mo
  • Flash Info IESF


    Compte rendu de l'AG de l'IESF dans le flash info 49

  • Livre Blanc de la Fédération Gay-Lussac


    Former des ingénieurs chimistes et en génie des procédés pour la société de demain, la Fédération Gay-Lussac édite son livre blanc.

    Coordonné par Daniel Guillon, professeur à l'ECPM-Strasbourg, Jacques Bousquet, délégué général de la fédération et Jacques Mercardier, directeur de l'ENSGTI-Pau et pdt de la fédération jusqu'en mars 2015, ce document d'une cinquantaine de pages veut sortir des clichés sur le secteur de la chimie et explicite comment nos 20 écoles forment des ingénieurs chimistes pour la société de demain. Il passe en revue toutes les facettes de l'enseignement des 20 écoles de la fédération et dresse le portrait de l'ingénieur chimiste qu'elles diplôment, un cadre de haut niveau avec de vastes connaissances scientifiques et techniques, de fortes compétences managériales et entrepreneuriales et une véritable ouverture sur le monde.

    Le Livre Blanc est disponible en version électronique  sur le site de la fédération.
  • Un nouveau Président Pour la Fédération Gay-Lussac




    Pierre Le Cloirec, directeur de l'ENSC Rennes, a été élu Président de la Fédération Gay-Lussac lors de l'AG du 20 mars dernier.

    L'ENSCBP est membre de la Fédération Gay-Lussac qui regroupe les 20 écoles d'Ingénieurs en chimie et génie chimique française.

  • IESF : nouveau Président

    François Lureau, (Ecole Polytechnique 1963, SUPAERO 1968) est le nouveau président d’IESF depuis  juin 2014 

                                                
  • DÈS SEPTEMBRE 2014, L'IPB SE DOTE D'UNE NOUVELLE IDENTITÉ


                                     
    UN RESEAU NATIONAL

    La marque Bordeaux INP affirmera très clairement l’appartenance de l’établissement et de ses écoles d’ingénieurs Aquitaine au Réseau INP. Diplômant 1 ingénieur sur 7 en France, les INP sont reconnus pour la qualité de leurs formations, pour l’excellence de leurs travaux de recherche et pour leur rôle économique (innovation, transfert technologique, création de valeur).

    En affirmant très explicitement son appartenance au Réseau INP, l’établissement renforcera fortement sa notoriété, sa visibilité et son attractivité en France et à l’international.

    UNE FORCE RÉGIONALE

    L'adoption de cette nouvelle identité a pour objectif d'incarner la dynamique des écoles d'ingénieurs Aquitaine en illustrant les conventions de partenariat avec Bordeaux Sciences Agro et les écoles ENSGTI et ISABTP (UPPA).

  • Classement des Ecoles d'Ingénieurs 2014

    130 écoles d'ingénieurs au banc d'essai

    130 écoles d'ingénieurs ont répondu, cette année, à notre questionnaire, dont 14 n'étaient pas présentes l'an dernier. Parmi les nouvelles venues, l'Ecole supérieure de fonderie et de forge (ESFF), qui forme aux beaux métiers de la transformation du métal, ou l'Ecole de l'air, école militaire d'où sortent les officiers navigants de l'armée de l'air. Un nouvel établissement est né en 2013 et fait son apparition dans notre classement : l'INSA Val de Loire, sixième école du réseau INSA, fruit de la fusion de l'ENIVL et de l'ENSI Bourges, que vous ne trouverez donc plus dans notre palmarès.


    L'abandon cette année du critère des moyens a des conséquences sur le classement de certaines écoles. L'ESPCI, 8e en 2013, passe à la 15e place. Son budget par élève était le deuxième plus important, après celui de l'Ecole navale, qui, elle, tombe de la 58e place à la 76e. A l'inverse, des écoles progressent fortement : l'ISEP, 82e l'an dernier (83e pour les moyens par élève) passe au 14e rang. Cette école du numérique bénéficie par ailleurs du sérieux coup d'accélérateur qu'elle a donné à l'international. L'introduction du nombre de mois de stages obligatoires bouleverse aussi le classement. Relativement faible dans certaines grandes écoles comme Mines ParisTech (4 mois), il peut monter à 13 ou 14 mois dans des écoles moins prestigieuses. Cette proximité avec l'entreprise sera un atout pour leurs diplômés, nous avons souhaité la valoriser.


    Deux écoles ont quitté le top 10 de l'an dernier, Télécom ParisTech, passée de la 10e à la 12e place, et l'ESPCI. A l'inverse, apparaissent dans les 10 meilleures, l'Ecole des ponts, 9e en 2014 (14e en 2013), et l'IPB, Institut polytechnique de Bordeaux, qui grimpe de la 25e place à la 10e. ( c'est notre Ecole)



    Vous accéderez au classement de .




    En cliquant sur le lien suivant comparatif-des-ecoles-d-ingenieurs-2014



  • Remise du Prix Joussot Dubien 2013



    La remise du prix JOUSSOT-DUBIEN dans sa quatrième édition,  a ensuite débuté avec les discours d’Alexander KUHN, professeur et de Ludovic DARIOL, représentant du groupe ASTRIUM (CP 93’). Le prix JOUSSOT DUBIEN a pour ambition d’accueillir des étudiants étrangers de haut niveau en formation au sein de l’ENSCBP pendant une année. Depuis 2012, il est sponsorisé par la société ASTRIUM, leader de l’industrie spatiale. La lauréate 2013 est une jeune étudiante polonaise, Izabela PUSZKARSKA. Izabela a obtenu un Master à l’Université Maria Curie-Sklodowska. Le prix a été remis par Gilles, fils de Jacques JOUSSOT-DUBIEN.


    Remise du Prix JOUSSOT-DUBIEN à Izabela Puszkarska
  • Remise des diplômes Promotion 2013



    Claude ROY, fondateur du club des bioéconomistes, conférencier


    Fernando LEAL CALDERON remet  la médaille « Curie » 
    à Christelle FLEURY (département Chimie-Physique)    

     

    La remise des diplômes a eu lieu le samedi 30 novembre dans le grand amphithéâtre de l’ENSEIRB-MATMECA. Plus de 450 personnes, incluant les élèves diplômés, leur famille et les professeurs étaient conviés pour cet événement devenu incontournable dans la vie de l’école.

    Tout d’abord, nous avons eu une pensée très amicale pour notre ami Jean-Luc MACRET, président du conseil d’école, empêché pour raisons de santé. Nous lui souhaitons un bon rétablissement.

    Suite aux allocutions de Jean-Marc HEINTZ, directeur de l’ENSCBP, de François CANSELL, directeur général de l’IPB et de Frédéric STAAT, vice-président du conseil d’école, Fernando LEAL CALDERON, a remis la médaille Curie aux élèves considérés comme les plus « méritants » dans leur filière:

    - Christelle FLEURY pour le diplôme « Chimie-Physique »,

    - Marine DA SILVA pour le diplôme « Sciences et Techniques des Aliments »,

    - Cédric AMIEL pour le diplôme Ingénierie des Matériaux.

    A l’invitation de l’AICBP, Claude ROY (CR), nous a présenté pendant 40 minutes un exposé captivant sur les enjeux de la bio-économie. CR a été directeur exécutif de l’ADEME de 1998 à 2004 et est le fondateur du club des économistes. Il nous a expliqué comment après deux siècles de règne sans partage des ressources et des énergies fossiles dans les pays riches, nous devons faire face, pour les prochaines décennies, à un contexte nouveau et à des défis sans précédents: croissance de la population mondiale; réchauffement climatique ; épuisement des réserves d'hydrocarbures ; disponibilité en eau et en terres ; suffisance alimentaire… Dans un tel contexte, une mise en valeur efficace et durable des terres agricoles et des forêts, avec la performance et la diversification, en aval, de leurs filières et de leurs produits, sont un facteur commun de beaucoup de solutions qui sont envisageables pour prévenir et pallier, au moins en partie, le tarissement annoncé du carbone fossile, pour limiter le réchauffement climatique et pour faire face aux besoins fondamentaux de nos sociétés.

     

    Un moment très émotif de la cérémonie a été l’éloge rendu par les élèves de la filière « Biologie-Alimentation » a Bruno VARICHON, enseignant à l’ENSCBP, et disparu en 2013 dans des conditions tragiques. Les élèves ont témoigné de leur reconnaissance à cet enseignant qui a tant fait pour eux.

     

    Enfin, les diplômes ont été remis aux élèves, et cerise sur le gâteau, ils ont reçu aussi l’annuaire 2013 de l’AICBP, fraichement imprimé. Bonne route à nos jeunes diplômés !!!